Conseils pour arrêter de fumer


Conseils pour arrêter de fumer

Conseils pour arrêter de fumer

«Si vous n’arrêtez pas de fumer, nous viendrons apporter des fleurs sur votre tombe » Combien de fois avez-vous entendu ce type de conseil plus ou moins « vaseux » ? Et pourtant… si c’était bel et bien un bon conseil ? Si cela pouvait être le déclic, celui qui vous autorise à vous dire que « une chose est sûre, je ne peux pas rester ainsi les bras croisés », en vous disant : « je pense que je vais arrêter de fumer » ? Quand ?

Cette réflexion ne peut pas durer ainsi indéfiniment. Sinon, vous serez toujours en train de vous la faire le jour ou on vous mettra dans une boîte (sans doute un peu prématurément.)

La première et la plus importante des choses à faire est « d’installer en vous-même » la ferme intention d’arrêter de fumer. Eh oui, vous pouvez chercher, analyser puis disséquer finement toutes les astuces pour cesser de fumer depuis que l’homme est devenu accro au tabac, il y a des siècles de cela. Mais vous n’irez pas très loin sans vous être « programmé » avant de vous lancer dans l’aventure.
Ne fixez pas de date de début pour vous arrêter de fumer.

Le premier conseil que je peux vous donner (cela a fonctionné pour moi) est de ne pas fixer de date de commencement. Ce sera tout simplement le fruit du hasard. En effet, pourquoi à votre avis, tant de résolutions de nouvelle année échouent-elles lamentablement ? C’est un processus graduel qui vous permet de vous amener sur le « point de vous arrêter ». Votre esprit sera prêt et vous le serez également le jour venu.

Je ne peux bien sûr rien vous promettre, mais j’ai vu plein de gens faire exactement faire pareil que moi, et très peu d’entre eux se sont remis à fumer depuis. Faites tout simplement comme je vous le dit, vous avez une meilleure chance de succès de cette façon. Après tout, que risquez-vous, si ce n’est vous porter mieux, physiquement, psychologiquement et financièrement ?
Commencez, voici le plan :

De cette façon, vous et votre corps souffrirez beaucoup moins des symptômes de sevrage parce que vous serez prêt! (Vous saurez quand vous serez prêt). Il va sans dire que vous faites de votre maison une zone non-fumeur et que vous jetez tous les cendriers et autres produits du fumeur. Nettoyez tout chez vous (une sorte de nettoyage du printemps) de fond en comble, faites-en de même pour tous vos vêtements. Vivez et respirez dans une atmosphère saine, sans odeurs, mais aussi sans fumées. De même, évitez soigneusement tous les endroits ou les fumeurs se réunissent (je l’ai fait.)

Vous n’avez toutefois pas à faire toute une histoire, et si on arrête et si on vous offre une cigarette, il vous suffit de décliner poliment avec un « non, merci » et de passer votre chemin. Si je parle à un ami qui fume, j’essaye toujours de rester en dehors de son nuage de santé, dans la mesure du possible, bien entendu. Toutefois, faites-le de façon discrète, parce qu’il est souhaitable de ne pas annoncer au vaste monde que vous vous arrêtez de fumer. De la sorte, vous ne vous placerez pas sous les projecteurs.

Autres conseils ? Pas vraiment, faites simple.

De cette façon, personne ne regardera par-dessus votre épaule, en attendant que vous laissiez tomber, et plus spécialement les fumeurs! Il y a bien sûr beaucoup d’autres conseils pour cesser de fumer comme boire beaucoup d’eau, manger des fruits, faire de l’exercice physique, mâcher des chewing-gums, etc… Ils peuvent avoir leur utilité, mais ils ne sont réellement nécessaires que si vous vous en sentez privés … « cela vous aidera à passer au travers ». L’essentiel, et tout est là, c’est de résister. Serrez les dents, pendant la période de « manque ». Elle sera de plus en plus courte, au bout de quelques jours, elle finira même par disparaître totalement.

Comme je l’ai dit au début, définissez votre programme correctement (il est ultra simple, voir les quelques lignes plus haut), et gardez constamment le cap, parce que votre esprit, lui, ne sera pas dupe. Au bout de quelques jours, vous aurez fait le plus dur. Voire même l’essentiel. Bon courage ! Ca en vaut la peine, croyez-moi !

J. Patrick.L est un ancien grand fumeur qui a travaillé dans le commerce du tabac pendant quelques années. Pour cette raison et du fait qu’il a parlé avec des centaines de personnes souhaitant s’arrêter, il a identifié les dangers et les vraies causes de la consommation de ces produits. Il a donc décidé que ce n’était pas pour lui. Et comme bon nombre de ses anciens clients, il a arrêté de fumer une fois pour toutes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *