Le Bouthan, seul pays au monde à interdire la vente du tabac !


tabac au bouthan

tabac au bouthan

Le Bouthan, vous connaissez ? Grand comme la Suisse, situé entre l’Inde et le Tibet et entouré par les hauts sommets himalayens, ce pays compte un peu plus de 1,7 millions d’habitants, dont moins de 800.000 autochtones. Très discret, il n’a jamais fait parler de lui. Excepté en 1974, lorsque le roi décréta le concept du « Bonheur National Brut », et en 2004, ou il y prohiba totalement le commerce du tabac.

Depuis fin 2004, le petit royaume du Bhoutan est en effet devenu le premier (et le seul) pays au monde à totalement interdire la vente de tabac. Mais cela ne signifie pas pour autant que ses habitants n’ont pas le droit de fumer. Il est juste interdit de fumer en public.

Les habitants peuvent continuer à fumer du tabac, ou à le chiquer, dans un cadre privé… à condition de l’acheter hors du pays et de payer des taxes de 100% sur le prix de vente. Ainsi que 100% de droits de douane sur les produits du tabac.

La vente de tabac est fortement réprimée, et elle punie d’une amende de 10.000 Nu (220 dollars), une somme plus que prohibitive, au regard du revenu mensuel moyen, qui est de moins de 18 dollars.

De 1 à 7% de fumeurs en quelques années

Selon les autorités, au Bouthan, en 2004, moins de 7% de la population fumait ou chiquait du tabac, mais ce pourcentage était d’à peine 1% une décennie plus tôt. Selon un représentant du ministère de la Santé, les hommes, surtout les jeunes commençaient à en prendre l’habitude, et cela est vite devenu un problème de taille.

Il était donc plus que temps de prendre ces mesures courageuses. C’est donc depuis le 17 décembre 2004 – jour de la fête nationale – que la loi prohibant le commerce du tabac dans l’ensemble du pays est entrée en vigueur.

Cette impossibilité de se procurer du tabac a, depuis lors, grandement aidé les citoyens de ce petit pays de 2 millions d’habitants à arrêter de fumer. D’ailleurs, la très grande majorité des Bhoutanais ont immédiatement encouragé cette initiative, car les enseignements du bouddhisme déconseillent l’usage de tabac – très justement considéré comme mauvais pour la santé.
Est-ce qu’on devrait en faire autant chez nous ?

Et vous, que pensez vous de cette façon radicale d’éradiquer la consommation de tabac de ses habitants ? Est-ce que nos gouvernements devraient utiliser la même méthode pour obliger leurs citoyens à arrêter de fumer… puisqu’il semble – sauf rares exceptions – que toutes les méthodes actuellement employées ne freinent que très peu l’évolution du tabagisme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *